lundi, juillet 22, 2024

LES BORNES LUMINEUSES

Bornes Lumineuses (BH) et Musoirs

Dans le cadre de la signalisation routière, les bornes hautes, panneaux indicateurs ou directionnels éclairés faisaient partis des missions de montage et d’entretien des intervenants mandatés par la ville de Paris.

Ces bornes furent conçues dans la première moitié du XXème siècle pour servir de refuge aux piétons au milieu des chaussées en remplacement des candélabres devenus dangereux aux vues de l’accroissement de la circulation automobile. D’abord alimentées au gaz, elles passèrent petit à petit à l’électricité pour des raisons de coût d’installation et de sécurité.

Fabriquées en acier puis en tubes d’acier émaillé creux pour pouvoir pliées sous les chocs, elles sont boulonnées au sol sur un massif en béton ou sur un massif béton amovible dit « socle Devaux ». Équipées d’ampoules de 40w en 110 volts puis en 220 volts, puis de tubes fluorescents et maintenant de plus en plus par les ampoules Led. Les potelets Mazas supportant les feux de signalisation dans l’axe des rues, ont le même équipement.

Les panneaux directionnels, les lampes de balisage et autres plaques de rues éclairées de la capitale auront la même évolution.

Sources photos : la C.P.D.E, EDF, CITELUM, gettyimages

BL02 - Sens interdit éclairé - 1922

3 thoughts on “LES BORNES LUMINEUSES

  • Bonsoir,

    Pourquoi les potelets Mazas et les bornes hautes de Paris ne sont plus éclairés?
    Il y a maintenant une sorte d’habillage fluorescent qui n’a pas l’air d’être prévu pour être éclairé par transparence.
    C’est vraiment dommage, on a l’impression qu’ils sont en panne ou provisoire et en plus ça enlève tout le charme des grands axes parisiens si caractéristiques la nuit…

    Répondre
    • Probablement une question de couts de maintenance et de réduction de la consommation d’électricité comme partout…

      Une borne simplement réfléchissante coute moins cher à l’achat, à l’installation, en entretien et en cas de réparation.

      Une borne lumineuse à l’inverse il faut aussi prévoir et entretenir tous les raccordements électriques ainsi que le système lumineux à l’intérieur…

      C’est triste, mais logique en même temps. Peut être que des bornes éclairées qui baissent en intensité lumineuse vers minuit ou autre pourraient aider à réduire les couts d’utilisation, mais bon les autres couts sont toujours là.

      Répondre
  • Article fantastique, surtout en tant que grand fan de la signalisation lumineuse/rétro-éclairée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *